Les (petites) phobies

« Rien n’est pire que d’être tourmenté à propos d’argent. »
Benjamin Disraeli, 1845

Ce sont mes collègues, mon entourage mais aussi mon angoisse permanente (on en parle ici) qui m’ont fait prendre conscience de mon cas et de ma peur exagérée de l’argent. Plus clairement, je suis phobique des comptes bancaires (enfin, du mien). On appelle cette phobie la chrométophobie. En deux mots : je ne peux aller vérifier mes comptes sans trembler et imaginer le pire.

Ça a commencé quand je suis devenue étudiante. Le début de l’indépendance, le départ de chez maman et papa, des nouvelles responsabilités etc. Je me suis enfin rendue compte que l’argent ne tombait pas du ciel, et c’est à partir de ce moment que j’ai compris qu’il fallait y faire attention. J’aime me faire plaisir. Faire du shopping, voyager, sortir avec mes amis, je ne ferai que ça. Mais la plupart du temps, les jours qui suivaient ces journées shopping ou copines étaient fait de « Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? » (comme Becky dans Confessions d’une accro du shopping, oui…), « Je devrais peut-être le ramener ?« , « Ça fait peut-être double emploi avec mes bottines noires… » etc. Bref, petit à petit c’est devenu pénible, vraiment pénible… et puis tout simplement horrible !

Pas de panique ! Avec le temps j’ai remarqué que je n’étais pas la seule et j’ai décidé de faire des efforts au lieu de me gâcher la vie. La meilleure solution est donc de s’organiser et essayer de comprendre, pour savoir d’où cela vient et pouvoir travailler dessus de façon efficace. Si seul c’est compliqué, vous pouvez tout simplement en parler à votre banquier(e), qui vous donnera des conseils pour apprendre à gérer votre argent, à ne pas paniquer quand vous êtes à -2€ de découvert et à trouver des solutions.

Les bons remèdes à adopter :

  • Sur un papier que vous gardez précieusement, notez vos dépenses mensuelles (forfait téléphonique, assurance voiture, assurance maison, mutuelle, loyer,…). Cela permet d’avoir une idée de l’argent qui part systématiquement.
  • Fixez-vous un objectif hebdomadaire. En fonction de vos revenus et de vos besoins, fixez-vous une somme d’argent à ne pas dépasser par semaine. Retirez par exemple 200€ tous les lundis et faites avec. C’est une façon de ne pas sortir sa carte bancaire à chaque petit achat car attention… ce sont les petites dépenses qui sont les plus traitres !
  • Mettre de côté, ouvrir un compte bancaire « Au cas où ». Ce compte, sur lequel vous déposez ne serait-ce que 40€ par mois, vous permettra de vous sentir en sécurité d’une part. D’autre part, il sera précieux quand la machine à laver tombera en panne ou quand il faudra changer les roues de la voiture. Et même, car il est important aussi de se faire plaisir, vous pourrez utiliser cet argent pour un petit séjour avec votre amoureux ou votre meilleure amie.
  • Attention aussi aux chèques. J’ai toujours l’impression de ne pas payer quand je les utilise. Mais non… ça ne marche pas comme ça malheureusement (ah bon??). Je réduit donc l’utilisation de mon chéquier à quelques dépenses : essence, docteur ou encore courses.

Là, on se sent déjà mieux. Petit à petit, stop les crises de panique et l’angoisse en pensant à l’argent… il y a des choses bien plus graves, sachant qu’en plus cette peur n’est pas souvent liée à un manque d’argent, mais surtout à la peur de manquer d’argent. A méditer…

Article – Quand la peur de l’argent vous empêche de gérer vos finances

Un site, La finance pour tous, qui a pour objectif d’apprendre à mieux gérer son argent, mieux comprendre & se sentir plus à l’aise dans son environnement quotidien.

Et vous, quelles sont vos petites peurs ?

Et voilà pour cet article,
dont le sujet est rarement abordé mais
qui me trottait dans la tête depuis un petit moment…

 

Photo : itespresso.fr (article Bankiwi.com : la tireline en ligne)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s