Château de Maintenon

Aujourd’hui nous partons à la découverte d’un château que j’apprécie particulièrement puisqu’il fût la résidence de Françoise d’Aubigné, Madame de Maintenon, épouse secrète de Louis XIV.

Quelques mots sur le Château et Madame de Maintenon

Le Château de Maintenon est construit sur les ruines d’un ancien château du 13ème siècle. Par la diversité de son architecture, il est aujourd’hui un château unique, très intéressant et bien sûr très beau. Mais c’est seulement au 16ème siècle que seront apportées les plus importantes restaurations grâce à Jean Cottereau, le château étant alors délaissé par les précédents propriétaires par manque d’argent. L’arrivée de Madame de Maintenon et du Roi Louis XIV au 17ème siècle permettra également de belles améliorations comme l’agrandissement du château à travers les jardins, l’aqueduc, les appartements,…

fleurslys.jpg

Françoise d’Aubigné est née le 27 novembre 1635 dans un lieu peu commun, la prison royale de Niort. Elle est la fille de Jeanne de Cardilhac et de Constant d’Aubigné, incarcéré en prison pour avoir commis le meurtre de sa première femme Anne de Marchant et de son amant en 1619. Françoise grandira cependant heureuse auprès de sa tante Madame Villette au château de Mursay, où elle y passera cinq ans. Lorsque son père sort de prison en 1643, Françoise retourne auprès de sa famille et cette dernière quitte la France pour les Antilles, où son père pense pouvoir faire fortune, en vain. Il retourne alors seul en France, laissant sur l’île sa femme et ses enfants dans la misère, qui ne rentreront qu’en 1647 pour s’installer à La Rochelle.

En 1648 Françoise retourne vivre chez sa tante, mais la mère de cette dernière, Madame de Neuillant, obtient peu de temps après la garde de Françoise, souhaitant pour elle une autre éducation. Pour Françoise recommencent alors des années de souffrances et de misère. Elle passera ensuite quelque temps dans le couvent des Ursulines de Niort où elle se convertit au catholicisme au désir de Madame de Neuillant.

A l’âge de 17 ans, elle est mariée au poète Scarron, de 25 ans son ainé. C’est à cette période qu’elle va entrer dans un nouveau monde… Admirée par beaucoup d’hommes pour sa beauté et son esprit, elle restera toutefois fidèle à son mari ce qui lui vaudra une image exemplaire et une bonne réputation. Lorsque Scarron décède en 1660, Françoise se retire au couvent. Elle y rencontre Bonne de Pons et Françoise-Athénaïs de Rochechouart-Mortemart, future Madame de Montespan et célèbre favorite de Louis XIV, qui la conduiront jusqu’à la cour en juillet 1668. C’est cette dernière qui confiera à Françoise la garde de son enfant royal, premier enfant de Louis XIV, et les suivants. Mais la jalousie entre Madame de Montespan et Madame de Maintenon, titrée Marquise de Maintenon par le Roi après avoir acheté les terres et le château du même nom, se fait peu à peu ressentir. La favorite du Roi est jalouse de l’influence de Madame de Maintenon auprès de celui-ci et de la manière dont les enfants l’apprécient et leur amitié s’estompe. Une fois les enfants du Roi et de sa favorite légitimés, huit au total, Françoise s’installe à la Cour et entre alors dans l’intimité du Roi, ce qui accentue la distance entre les deux femmes. Madame de Montespan va jusqu’à présenter à Louis XIV Marie-Angélique de Scorailles de Roussille, à peine âgée de 18 ans, dont le Roi s’éprend, délaissant Madame de Montespan.

En 1683, après la mort de la reine Marie-Thérèse d’Autriche, le roi épouse Mme de Maintenon, dans la nuit du 9 au 10 octobre. La nouvelle épouse « secrète » du Roi, bien qu’elle n’ait pas vraiment eu de rôles politiques, avait une grande influence sur son époux et serait à l’origine de la Révocation de l’Édit de Nantes.
En 1686, elle crée un établissement accueillant des jeunes filles nobles mais pauvres leur permettant de bénéficier d’une éducation exemplaire, projet qui lui tient à cœur de par ses expériences passées. Elle s’éteindra quatre ans après le roi, le 15 avril 1719 à Saint-Cyr. Une vie bien remplie qui nous apprend à ne jamais lâcher prise.

En savoir plus

DSC04594DSC04586DSC04587DSC04605

L’aqueduc de Vauban

Cet immense aqueduc inachevé, dont la construction débute en 1685, est une fois de plus le reflet d’un des nombreux caprices du Roi. Ce dernier fait appel à Vauban lorsque lui vient l’idée de réaliser un aqueduc portant les eaux de l’Eure jusqu’aux fontaines de Versailles. Louis XIV veut alors « amener les eaux de l’Eure par le chemin des airs » et ainsi réaliser un ouvrage encore jamais vu. Malheureusement, la guerre stoppera la construction en 1988 et ne sera jamais reprise. Louis XIV, pour dédommager Madame de Maintenon, lui fait don de l’aqueduc et lui donne le titre de marquise.

DSC04598DSC04628DSC04625DSC04631

Les jardins à la française

En 1676, André Le Nôtre, célèbre jardinier du Roi Louis XIV, est sollicité par ce dernier afin qu’il imagine les plans du parc du château de celle qui deviendra son épouse secrète. Plans géométriques, canal, terrasses et parterres de fleurs… Le Nôtre voit grand, à l’image du Roi et à l’image des jardins de Versailles, son chef-d’œuvre absolu.

DSC04648DSC04647DSC04653DSC04656DSC04654DSC04688DSC04687DSC04690DSC04710DSC04652DSC04588DSC04722

DSC04734

Au 19ème siècle, Paul de Noailles (1802-1885), descendant de la nièce de Madame de Maintenon, s’installe dans le Château pour y vivre avec son épouse Alicia Rochechouart Mortemart, qui n’est autre que la descendante de Madame de Montespan. Ils y apporteront de nombreuses modifications dont l’aile conduisant des appartements du Château à la chapelle mais aussi le chauffage et l’eau courante ou encore la reconstitution des appartements de leur ancêtre Françoise d’Aubigné. Le château appartiendra jusqu’en 1983 à cette même famille. Cette année-là, les propriétaires Monsieur et Madame Raindre lèguent le domaine à la Fondation Mansart.

Les appartements et les intérieurs du Château sont magnifiquement bien reconstitués : mobilier, tableaux, objets,… tout est fait à merveille pour que l’on se sente comme une princesse dans son château… et c’est magique, je ne le dirai jamais assez.

fleurslys.jpg

Château de Maintenon

Page Facebook

Pour s’émerveiller encore plus : Rendez-vous pour Le Fabuleux Noël du Château à partir du 24 novembre 2017. Informations et réservations par ici.

A vous aussi, ça vous fait rêver ?

 

4 commentaires sur « Château de Maintenon »

  1. Coucou,
    J’ai beaucoup aimé ton récit sur ce château et surtout sur Madame de Maintenon. J’adore les châteaux et l’histoire et surtout cette période dans ton récit.
    Bel article et de jolies photos.
    Bon dimanche Clara
    Bises

    J'aime

    1. Coucou,
      J’ai pris beaucoup de plaisir à l’écrire, car je suis aussi passionnée par cette période de l’histoire de France et notamment les châteaux.
      Je suis heureuse que l’article et les photos t’aient plu, pour moi c’est important de pouvoir partager mes passions 🙂
      A bientôt ❤

      J'aime

  2. Tes photos sont sublimes… j’ai arpenté le Château de Maintenon il y a deux semaines… ce fut une magnifique découverte !
    J’ai découvert d’autre activités sur Chartres… de pure merveille, si l’envie te dit hésite pas de venir faire un tour sur mon article 👍🏼

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s